Le Recontrôle

Si votre véhicule présente des défaillances non-conformes au Code de la Route, il sera refusé au contrôle technique et devra être soumis à un recontrôle.

Qui doit passer un recontrôle ?

Lors du contrôle technique de votre véhicule, trois types de défaillances peuvent être constatées: mineures, majeures et critiques.
Si votre véhicule présente des défaillances majeures ou critiques, un recontrôle, aussi appelé contre-visite, s’impose.

Quand faut-il se présenter à la contre-visite ?

Lorsque votre véhicule fait état de défaillances majeures ou critiques, vous recevez un certificat de contrôle technique d’une validité limitée à 28 jours. C’est le temps qui vous est imparti pour effectuer les réparations nécessaires et présenter votre véhicule au recontrôle.

N’oubliez pas qu’un rendez-vous doit obligatoirement être pris en vue de cette contre-visite.


Attention, si vous dépassez ce délai de 28 jours, votre véhicule devra être soumis à un nouveau contrôle technique au complet.

Quel est le prix d’un recontrôle ?

Comme pour le contrôle technique, les prix du recontrôle ne sont pas fixés par l’État du Luxembourg. Chaque organisme de contrôle technique agréé va donc pouvoir appliquer ses propres tarifs.

Voici, en exemple, le prix de la contre-visite au contrôle technique d’une voiture automobile dans les différents centres agréés :

Organisme agréé

Prix* recontrôle voiture automobile

DEKRA

20 euros

LUKS

de 33 à 38 euros

SNCT

de 26 à 32 euros

*prix au 9 décembre 2021, pour les prix mis à jour rendez-vous sur notre page des prix du contrôle technique.

Les prix varient donc en fonction du centre choisi mais aussi du nombre de points à vérifier et de leur nature, certains nécessitant un matériel de contrôle spécifique.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter notre tableau comparatif des prix d’un recontrôle par type de véhicule dans les différents organismes de contrôle technique agréés en cliquant ici.

Où passer le recontrôle au contrôle technique ?

Vous pouvez présenter votre véhicule à son recontrôle dans le centre agréé de contrôle technique de votre choix. Ces centres font partie des trois organismes agréés (DEKRA, LUKS, SNCT ou un de ses garages partenaires)

Notez toutefois que la prise d’un rendez-vous est obligatoire.

Utilisation de votre véhicule avant la contre-visite

  • Si votre véhicule présente des défaillances majeures, il est autorisé à circuler pendant le délai de 28 jours qui vous a été imparti afin d’effectuer les réparations nécessaires et vous présenter au recontrôle du contrôle technique.
  • Si votre véhicule présente des défaillances critiques, celles-ci représentant un danger immédiat, les réparations nécessaires devront être effectuées dans les 24 heures pour que votre véhicule soit autorisé à circuler. Le délai de 28 jours pour vous présenter à la contre-visite du contrôle technique reste quant à lui inchangé.

 

Attention, un certificat de validité limitée en vue d’une contre-visite ne couvre votre véhicule que sur les trajets suivants :

  • Du centre de contrôle au lieu où votre véhicule subira les réparations nécessaires
  • Du centre de contrôle à votre domicile ou résidence
  • De votre domicile ou résidence jusqu’au lieu où votre véhicule sera réparé
  • Du lieu de réparation de votre véhicule jusqu’au centre de contrôle en vue d’effectuer la contre-visite

Comment éviter un recontrôle ?

Afin d’éviter le recontrôle de votre véhicule, il est important de bien le préparer au contrôle technique. Vous pouvez vous-même soumettre votre véhicule à de nombreuses vérifications faciles et accessibles à tous.

Si vous avez des doutes quant à l’état général de votre véhicule ou quant à une possible défaillance, nous vous invitons alors à faire appel à un professionnel.