Bien préparer son contrôle technique

Bien préparer votre contrôle technique vous évitera un recontrôle et constitue donc un gain de temps et d’argent.

Le centre de contrôle technique vérifiera de nombreux points de contrôle sur votre véhicule dont une partie est critique.
Un grand nombre de véhicules sont soumis à une contre-visite à l’issue du contrôle technique. Les causes les plus fréquentes sont liées à la signalisation, à l’éclairage, aux pneus et au freinage.

En vue de bien préparer votre contrôle technique et d’ainsi éviter le recontrôle, voici quelques conseils pratiques ainsi que la liste des vérifications que vous pouvez effectuer vous-même sur votre véhicule.

préparer son controle technique

Conseils pratiques

Prenez rendez-vous

La prise de rendez-vous est dans la majorité des centres obligatoire chez nous au Luxembourg en vue d’un contrôle technique. Pensez à prendre rendez-vous dans les temps.

Préparez toutes les pièces justificatives nécessaires

En vue d’un contrôle périodique, les documents suivants vous seront demandés :

  • Carte grise
  • Certificat de contrôle technique (si existant)
  • Certificat de conformité européenne (concerne les véhicules immatriculés après le 1er janvier 1998)
  • Assurance (carte verte)
  • Vignette fiscale

Si des modifications techniques ont été faites sur votre véhicule, le rapport d’un service agréé prouvant la conformité de ces modifications au cadre légal vous sera également demandé

Préparez les pièces d'équipement nécessaires et présentez un véhicule propre

Lorsque vous le présentez au centre, votre véhicule doit être vide de tout effet personnel et dans un état de propreté acceptable.
La présence des équipements suivants est, quant à elle, obligatoire :

  • Veste de sécurité
  • Triangle de signalisation

Nous vous conseillons d’exposer ces éléments de façon bien visible, sur le siège du passager par exemple.

Liste des vérifications à effectuer vous-même

Les points de contrôle vérifiés par le contrôleur lors du contrôle technique sont répartis en 9 catégories.
Pour consulter la liste exhaustive de ces points de contrôle, nous vous invitons à consulter la page “Les points vérifiés du contrôle technique” de notre site.

Nombre de ces points peuvent être vérifiés en amont par vous-même, en vue de bien préparer votre contrôle technique.

En voici la liste :

Identification du véhicule

Assurez-vous que vos plaques d’immatriculation soient visibles et bien fixées. Seules les plaques d’immatriculation réglementaires sont acceptées.

Freinage

  • Vérifiez le niveau suffisant de liquide de frein ainsi que la présence du bouchon.
  • Lorsque vous conduisez, si votre véhicule se déporte à droite ou à gauche quand vous freinez, vos freins sont probablement en mauvais état. N’hésitez alors pas à faire appel à un spécialiste pour vérifier l’état des mâchoires et des plaquettes. Prévoyez une période de rodage avant le contrôle technique si il faut les remplacer.

Direction

  • Vous devez pouvoir braquer sans difficulté.
  • Il ne doit pas y avoir de jeu au volant.

Visibilité

  • Contrôlez l’état du pare-brise de votre véhicule ; pas de fissure ou d’impact.
  • Vérifiez que vos rétroviseurs internes et externes soient bien fixés.
  • Remplissez le liquide lave-glaces et assurez-vous que les essuie-glaces fonctionnent bien.

Éclairage : feux, dispositifs réfléchissants et équipements électriques

Assurez-vous que l’ensemble du système d’éclairage de votre véhicule soit en parfait état de marche. Ce système comprend :

  • Les feux de croisement et de route
  • Les clignotants avant et arrière
  • Les feux de position et de stop
  • Les signaux de détresse
  • Les feux de brouillard arrière
  • Les catadioptres
  • L’éclairage de la plaque d’immatriculation

Liaison au sol : essieux, pneus, roues, suspension

Pour bien préparer le contrôle technique de votre véhicule, nous vous invitons à vérifier les points suivant :

  • L’état d’usure et la pression de vos pneus en vous référant au témoin d’usure pour savoir si vous devez les changer. Assurez-vous aussi qu’il n’y ait pas d’hernie ou de fissure.
    Attention, n’oubliez pas que les pneus d’un même essieu doivent obligatoirement être de marque identiques et avoir la même structure.
  • Jantes en bon état.

Châssis et ses accessoires

Contrôlez votre carrosserie afin qu’elle ne présente aucune irrégularité susceptible de blesser une personne.

Assurez-vous que l’ensemble de vos capots et portières s’ouvrent et se ferment correctement.

Autre matériel

  • Toutes vos ceintures de sécurité doivent se verrouiller correctement et ne présenter ni coupure, ni signe de distension. Pensez à rendre les ceintures visibles et faciles d’accès pour le contrôle technique.
  • Vérifiez la mobilité du siège conducteur (réglage avant/arrière) et assurez-vous de la bonne fixation de l’ensemble des sièges de votre véhicule.
  • Contrôlez le bon fonctionnement de votre klaxon.

Nuisances

  • Vérifiez qu’il n’y ait pas de fuite d’huile ou de carburant. Si vous pouvez constater une ou plusieurs tâches de liquide là où vous garez votre véhicule, c’est que vous avez une fuite.
  • Votre pot d’échappement ne doit pas faire de bruit anormal.
    Secouez-le légèrement à froid pour vérifier qu’il soit bien fixé et qu’il n’y ait pas de fuite.
  • Pollution : contrôler vous-même le niveau de pollution de votre véhicule est presque impossible. Nous vous conseillons donc de le faire contrôler régulièrement par un spécialiste.
    Néanmoins, en vue de bien préparer le contrôle technique, vous pouvez déjà vous assurer du débit de vos fumées d’échappement ainsi que de la normalité de leur couleur.

Et si après cela vous ne vous sentez pas prêt pour passer le contrôle technique

Si vous avez des doutes quant à l’état général de votre véhicule ou quant à la conformité d’un ou de plusieurs points de contrôle, nous vous conseillons de vous rendre chez un spécialiste. Celui-ci pourra effectuer les réparations nécessaires sur votre véhicule et vous éviter ainsi une contre-visite.